dimanche 26 octobre 2014

Sarah Dearly, T1: Mordue de Michelle Rowen - Editions MILADY

Editions Milady (août 2010)
446 pages
7€
Présentation de l'éditeur:
Dure semaine. Mon rendez-vous d'enfer venait vraiment de l'enfer et il m'a mordue ! Je suis devenue une vampire. Mais j'ai tout de même rencontré un homme ce soir-là. Il est sexy, il a six cents ans et il est suicidaire. Personne n'est parfait, pas vrai ? Nous avons passé un marché : il m'apprend les ficelles du monde des vampires et je l'aide à se tuer. Bon, c'est pas gagné avec un immortel, mais je sais que je peux le convaincre que la vie vaut la peine d'être vécue, avec moi de préférence ! Sauf que pas mal de gens veulent nous faire la peau, à commencer par ces chasseurs de vampires, ces crétins qui ne comprennent rien à rien. Enfin bon, si tout se passe comme prévu, j'aurai un cavalier au mariage de ma cousine !
 

En résumé - C'est la dernière fois que Sarah accepte un rendez-vous arrangé! L'homme avec qui elle a passé la soirée se révèle être un vampire qui, sans se demander si ça lui plairait, l'a mordue et transformée en vampire. Enfin ça, elle ne le comprend pas tout de suite, mais après avoir échappé aux chasseurs de vampires et " sauvé" un autre vampire du suicide, elle doit bien accepter que sa nouvelle condition n'était pas qu'un horrible cauchemar. Heureusement elle rencontre Thierry (sur un pont d'où il voulait se jeter), un vampire de longue date qui va la prendre sous son aile pour on ne sait quelles raisons. Il va lui offrir ses conseils, un travail et surtout son sang pour l'aider à passer sa transition en tant que vampire. Mais le sang d'un vampire si ancien a de nombreux effets auxquels Sarah ne s'attendait pas. Va t'elle pouvoir continuer à vivre comme avant? Va t'elle survivre plus d'une journée sans manquer de se faire tuer? Pour le savoir, il faudra le lire!
Pourquoi ce livre? - Je l'ai acheté il y a un moment de cela, lorsque j'étais dans ma période bit-lit (oui je fonctionne par période... en ce moment c'est la romance, mais j'essaie de varier quand même). Le ton de l'héroïne me plaisait bien dans le résumé du coup je me suis laissée tenter, et au final je ne regrette pas! La couverture est simple mais plutôt en accord avec le personnage de Sarah, et sans trace de sang ou autre stigmate habituel des couvertures du genre, ce qui est appréciable.  
 De la chick/bit lit, j'adhère! - J'ai retrouvé dans ce roman, le style d'humour que j'ai adoré dans Queen Betsy , c'est à dire une héroïne complètement superficielle, plus intéressée par l'état de sa garde-robe que par le fait de rester en vie, un peu longue à la détente (il lui faut une journée pour réaliser qu'elle est une vampire et commence à comprendre après avoir sucé le doigt de sa boss), qui change d'avis tout le temps ( "non je ne reviendrais plus jamais ici", pour y retourner deux heures plus tard...) mais qui est foncièrement gentille, toujours prête à défendre les autres au péril de sa propre vie. Le ton du roman est léger et humoristique, même les scènes de romance ont un petit quelque chose qui fait sourire grâce à la spontanéité de Sarah.
Côté vampire, on a un mix de tout ce que j'ai déjà pu lire, ils boivent du sang mais dans des cocktails plutôt qu'au cou des humains, ils peuvent sortir la journée mais sont fragilisés, ils sont plus forts que la moyenne... rien de bien original. Qui dit vampire, dit chasseurs de vampires, un groupe qui s'est donné pour mission de supprimer de la surface de la Terre toute cette engeance démoniaque. On a là une belle équipe de vainqueurs, qui ne fait pas vraiment peur, surtout vu par Sarah, qui a le don de ridiculiser son monde.
Un premier tome qui présente les différents protagonistes: Sarah et son amie, Amy, Thierry le vampire plusieurs fois centenaire, et Quinn le chasseur devenu vampire. On découvre également un pan de la famille de Sarah, sa relation avec Amy et son histoire naissante avec.... je vous laisse le suspense.
Petit plus, le roman a l'originalité de se dérouler au Canada, ça change des USA et ça fait plaisir de sortir des sentiers battus et rabattus de la Louisiane ou autre région de vampires.
En bref - Un mélange des genres qui fonctionne toujours aussi bien avec moi. Je me laisserai tenter à l'occasion par la suite de la saga. 
 
Pour une morte, je me sentais étonnamment bien.
Je supposai que j'étais décédée, puisque la première chose dont je m'avisai quand j'ouvris les yeux, ce fut que l'on m'enterrait.
Rendez-vous sur Hellocoton !