mardi 25 novembre 2014

Les sandales de Rama de Tristan Koëgel - Editions DIDIER JEUNESSE

Editions Didier Jeunesse (octobre 2014)
224 pages
14€20
Présentation de l'éditeur:
Upendra, un jeune népalais, rêve de devenir guide de haute montagne comme son père. Mais pour l’instant, il vend des barbes à papa dans les rues de Katmandou avec son meilleur ami et son singe malicieux. Lors d’une course au souk, Upendra tombe amoureux de Satiya, une ancienne Kumari, considérée comme une déesse vivante de sa naissance à sa puberté. Envers et contre tout, le jeune garçon va approcher Satiya sans se douter que sa vie s’en trouvera bouleversée à tout jamais.
En résumé - Upendra et son ami Arjun passent leurs journées à vendre des barbes à papas aux touristes pour gagner quelques pièces. Mais Upendra aspire à autre chose et il devient rapidement, grâce à son père, un très bon guide. Sa rencontre fortuite avec Satiya va bouleverser son quotidien et alors que tous semblent se liguer contre leur relation, Upendra fera le maximum pour lui donner une chance. Jusqu'au jour où un drame va forcer chacun à décider quel sens donner à sa vie. Et pour découvrir les choix qu'ils ont fait, il faudra le lire!
Pourquoi ce livre? - J'avais lu le précédent roman de l'auteur " le grillon" et j'avais été agréablement surprise de la qualité d'écriture de l'auteur, c'est pourquoi j'ai eu envie de découvrir ce nouveau roman, qui nous promettait de voyager au pays des Maharadjas.
Une plume juste - Ce roman parait en tant que roman jeunesse mais, tout comme le précédent, il peut être apprécié par les jeunes comme les moins jeunes car il aborde des sujets universels et qui feront réfléchir tout le monde. De plus, l'auteur possède une plume particulièrement juste qui ne peut que nous parler et faire résonner cette histoire en nous. 
Voyage vers l'Inde - Si son précédent roman nous faisait découvrir les pirates de Somalie, ici c'est en Inde que nous sommes transportés, au pays des moines bouddhistes, des fakirs, et des castes. A travers l'histoire d'Upendra, nous découvrons quelques particularités de ce pays, sans jugement et en tout simplicité ce qui est vraiment agréable.
Une quête initiatique - Le début du roman nous permet de découvrir les différents personnages: Upendra ce jeune garçon qui veut suivre les pas de son père en tant que guide touristique, Arjun qui ne se laisse pas miner par sa position dans la société et reste toujours positif, le petit singe qui va se joindre à eux et nous faire rire, et Satiya, cette jeune fille traitée comme une déesse pendant les premières années de sa vie et qui doit maintenant subir cette situation d'ancienne " Kumari". A ce moment du roman, rien ne laisse imaginer la tournure que vont prendre les choses et c'est très appréciable; jusqu'à la fin du roman je ne savais pas qu'elle serait la conclusion de cette histoire. Et tout à coup, tout change pour les personnages, chacun commence alors le début d'une nouvelle vie, imposée ou subie. C'est plus particulièrement Upendra que l'on va suivre dans ce qui se révéler être une vraie quête initiatique pour lui. A travers les épreuves, les sacrifices qu'exigent une vie de fakhir, c'est en haut d'une montagne, en compagnie d'un fakhir farfelu qu'il va pouvoir trouver les réponses qu'il attendait. L'auteur nous propose une belle histoire portée par l'atmosphère indienne, qui va nous montrer que finalement la sagesse n'est pas forcément là où on l'attend...
En bref - Encore une réussite pour l'auteur avec ce joli roman que je ne peux que vous conseiller.


Ce soir-là quelque chose avait disparu dans la montagne. Quelque chose s'était détaché de lui comme les feuilles d'un artichaut se séparent, l'une après l'autre, laissant le coeur à nu.
Rendez-vous sur Hellocoton !