vendredi 29 mai 2015

After (ever happy), saison 5 de Anna Todd - Editions HUGO ROMAN

Editions Hugo Roman (mai 2015)
535 pages
17€

Présentation de l'éditeur:
La vie n'a jamais été rose pour Tessa et Hardin, mais chaque nouveau défi auquel ils doivent faire face renforce leur amour et le lien passionné qui les unit est de plus en plus solide. Mais quand un pan de son passé, qu'il n'aurait pu imaginé, lui est révélé, Hardin est touché au cœur. Tessa de son côté subit une tragédie. Les deux amants vont-ils résister à tant de cruauté ? Finalement leur histoire familiale, si elle est choquante, ne semble pas très différente l'une de l'autre. Et Tessa n'est plus la douce et gentille fille qu'elle était quand elle a rencontré Hardin, pas plus qu'il n'est le cruel et sombre garçon dont elle est tombée amoureuse. Elle comprend toutes les troublantes émotions sous la carapace d'Hardin et sait qu'elle est la seule qui peut le calmer. Il a besoin d'elle. Mais plus le passé d'Hardin resurgit, plus il est inquiet et triste, et plus il repousse Tessa et tous les autres au loin. Tessa n'est pas sûre de pouvoir le sauver sans se sacrifier. Elle refuse de l'abandonner sans se battre, mais combattre qui : Hardin ou elle-même ?
Pour rappel, il s'agit du 5ème (et dernier normalement) tome de la saga. Ma chronique est donc susceptible de contenir des spoilers des tomes précédents. Si vous n'en êtes pas à ce tome-ci, retrouvez plutôt mes chroniques des saisons précédentes ( Saison 1, saison 2, saison 3, saison 4).
Une saga qui a bien évolué - Dans ce dernier tome, on a une vraie remise en question de nos deux protagonistes et finalement Hardin, après tout ce qui lui est tombé dessus est celui qui, pour moi, a le plus progressé. Il faut dire qu'il partait de loin et pouvait difficilement être pire mais malgré tous ses comportements exaspérants, je suis plus sensible à son histoire et au travail qu'il a fait sur lui, en grande partie grâce à son amour pour Tessa. Car finalement ce n'est pas elle qui l'a fait changer, ce sont les sentiments qu'il éprouve à son égard et l'envie d'être quelqu'un de meilleur pour pouvoir être avec elle dans de bonnes conditions. Et puis j'aime bien son naturel et ses phrases cynico-humoristiques qui m'ont fait beaucoup sourire!
Comme toujours on alterne les chapitres du point de vue de Tessa et ceux du point de vue d'Hardin et ce dernier va nous faire partager certains de ses souvenirs sur leur histoire. J'ai bien aimé ces passages qui nous permettent de comparer celui qu'il était et celui qu'il est devenu, et de nous rendre bien compte de son évolution.
Tessa a bien changé aussi, elle a mûri et apprend à vivre sa vie pour elle, sans se plier aux volontés d'Hardin. Elle est aussi malmenée par la vie, et traverse des épisodes douloureux. Mais pour une raison obscure, je me suis moins attachée à elle, lui pardonnant moins facilement ses erreurs ou faiblesses et trouvant souvent que finalement c'est elle qui exagérait avec ses réactions insensées!
Un final qui m'a un peu déçue - Il n'est jamais facile de terminer un roman et encore moins une saga, lorsqu'on a suivi les personnages durant autant de temps, à travers autant de pages (5 tomes de près de 500 pages chacun, ça commence à cumuler!). Etant donné la tournure de ce dernier tome, je dois avouer que j'ai eu des doutes sur la finalité de toute cette histoire et personnellement j'ai trouvé tout cela assez invraisemblable: si leur histoire a été l'opposé d'un conte de fée jusqu'ici, la fin est quand même très " ever after" (en même temps c'est le sous-titre...) et il ne manque que le cheval blanc pour se sentir au pays des contes de fées. Alors en soit, je n'ai rien contre ça, mais c'est surtout le contraste entre toutes les difficultés rencontrées pendant 5 tomes, et un final un peu trop facile à mon gout qui m'a choquée. Il n'est pas facile de vous en dire plus sans spoiler alors je préfère m'arrêter là et vous laisser découvrir par vous-même!
En bref - Si Hardin et Tessa n'ont pas toujours été ce que j'attendais d'eux, ils ont su me rendre addict à leur histoire. L'auteur a su faire passer leurs émotions, souvent décuplées à travers son texte et je me suis étonnée moi-même de m'accrocher autant à cette histoire, pour laquelle j'avais plutôt des à-priori négatifs.
Et vous, qu'avez-vous pensé de ce final?

Putain, Noah est vraiment chiant. Je ne sais pas comment Tessa a pu le supporter toutes ces années. Je commence à croire quelle se planquait dans la serre pour lui échapper à lui, pas à Richard.
Rendez-vous sur Hellocoton !