jeudi 17 septembre 2015

Prince Captif, Tome 1: l'esclave de C.S. Pacat - Editions MILADY

Editions Milady (mai 2015)
288 pages
14€90
Présentation de l'éditeur:
Damen est un héros pour son peuple et le légitime héritier du trône d'Akielos. Mais lorsque son demi-frère s empare du pouvoir, Damen est capturé, dépouillé de son identité et offert comme esclave au prince d'un royaume ennemi.


Beau, manipulateur et létal, son nouveau maître, le prince Laurent, incarne ce qui se fait de pire à la cour de Vere. Mais dans la toile mortelle de la politique Vérétienne, les apparences sont trompeuses, et lorsque Damen se retrouve pris dans un jeu de pouvoir pour le trône, il doit s'allier à Laurent afin de survivre et sauver son royaume.

Sans jamais oublier une règle vitale : cacher sa véritable identité à tout prix. Car l'homme dont il a besoin est celui qui a le plus de raisons de le haïr...

En  résumé

A la mort de son père, Damen, prince d'Akielos est envoyé par son frère en tant qu'esclave à la cour d'un royaume avec lequel les tensions sont très présentes. Les mœurs de Vere sont particulières et Damen se retrouve l’esclave sexuel du prince Laurent. Damen n'a plus qu'une idée en tête: s'enfuir de cette prison dorée et se venger de son frère. Mais le prince Laurent n'est pas prêt à le laisser partir et au fil du temps une étrange relation va se créer entre eux. Damen pourra t'il s'enfuir du palais? Pour le savoir, il faudra le lire!

Pourquoi ce livre?


Il y a eu beaucoup de communication autour de cette sortie et les quelques avis que j'avais pu lire était plutôt élogieux cependant j'ai mis un peu de temps à me décider, cette lecture étant ma première dans le genre M/M (entendez par là un livre avec des scènes de sexe explicites, entre hommes), genre que je n'étais pas sûre d'apprécier. Finalement j'ai dévoré ce roman (qui n'est pas bien épais) qui m'a beaucoup moins choquée que je ne l'aurais pensé.

Un univers bien construit

L'auteur nous emmène au cœur de 2 royaumes ennemis: Akielos et Vere. Damen est un des fils du roi d' Akielos mais son frère va renverser le pouvoir et, pour évincer Damen, il va le réduire en esclavage et l'envoyer comme offrande au prince du royaume de Vere. Damen est trahi par les siens, et il se retrouve dans un royaume étranger au service de Laurent. Seulement, alors qu'il est déjà dans une fâcheuse position, il doit garder secrète son identité au risque de se mettre encore davantage en danger. Lui qui a toujours été dans une position de leader, va devoir accepter de se soumettre à certaines situations afin de rester vivant et de pouvoir s'enfuir.  L'univers dans lequel va évoluer Damen est bien construit, l'auteur n'a rien oublié des costumes aux coutumes, Vere est un royaume très particulier que l'on va apprendre à connaitre dans ce premier tome.

Des moeurs étranges

L'une des principales particularités de Vere et de ses habitants, c'est leur attrait pour les esclaves sexuels. En effet chaque noble possède son ou ses esclaves sexuels mais contrairement à ce que l'on peut avoir l'habitude de voir, dans ce royaume les partenaires sexuels sont toujours du même sexe, pour une seule raison: ils ne veulent aucune descendance illégitime, donc seule les relations homosexuelles sont permises. Cela donne lieu à des situations assez étonnantes, voir dérangeantes comme des jeux du cirque où le vainqueur est celui qui arrive à soumettre l'autre sexuellement...
Damen se retrouve au sein de cette communauté et bien qu'il souhaite survivre pour pouvoir partir, il n'est pas prêt à se laisser dominer!

Une relation particulière


Le plus grand intérêt de ce tome selon moi se joue dans la relation qui va se créer entre Laurent et Damen. Ils sont tous les deux princes et se vouent chacun une haine féroce, l'un parce qu'il est son esclave, l'autre parce que Damen a tué son frère. Seulement Laurent ne sait pas que son esclave et le prince d'Akielos sont la même personne puis qu'il ne l'avait jamais vu jusque là (enfin c'est ce que Damen pense mais il n'est pas sûr). On a déjà là un premier point qui nous fait réfléchir. Personnellement, je me demande encore si Laurent sait qui est Damen, et s'il joue un jeu avec lui...
Laurent est un homme froid, considéré comme frigide par son peuple car il ne s'adonne justement jamais à des jeux sexuels, et il peut se montrer cruel. Damen va vite le découvrir et en même temps, il va découvrir Laurent sous d'autres façades qui vont étrangement l'attirer. Alors qu'il ne souhaite pas être un esclave sexuel, on sent par moment qu'il ne refuserait pas une approche de ce type de la part de Laurent, mais celui ci préfère rester énigmatique, antipathique et très ambivalent dans sa façon d'être. La fin de ce premier tome ne répond à aucune de ces questions, ce qui donne très envie de lire la suite! 

En bref


A ma grande surprise, j'ai passé un bon moment de lecture avec Le prince Captif qui, une fois passée la scène de l'arène, n'est pas particulièrement choquant. Je suis particulièrement intriguée par Laurent et j'espère en savoir plus sur lui dans le prochain tome.


Damen ne vit aucune raison de revenir sur sa première impression: le prince était gâté, comme un fruit laissé trop longtemps sur la branche. Les paupières lourde et les lèvres molles de Laurent suggéraient une nuit passée à abuser du vin, en courtisan dissolu.
- J'ai réfléchi à ce que j'allais faire de toi, déclara Laurent. Te briser en te faisant flageller... ou peut-être t'utiliser comme Kastor désirait que je le fasse. Je pense que cela me procurerait beaucoup de plaisir.  
Rendez-vous sur Hellocoton !