jeudi 24 décembre 2015

The revolution of Ivy, T2 d'Amy Engel - Editions LUMEN

Editions Lumen (novembre 2015)
321 pages
15€
Présentation de l'éditeur:
Condamnée à l'exil pour ses crimes, Ivy se retrouve seule au-delà de la barrière qui protège les siens d'un monde hostile, dévasté par l'arme atomique des décennies plus tôt. Trahie par sa famille, abandonnée par Bishop, elle doit quitter Westfall et s'enfonce dans la nature sauvage et découvre qu'elle est habitée. Cette année, mon tour est venu. Mais la ville où elle est née se tord dans les convulsions d'un coup d'État, et le chaos ne tarde pas à régner. C'est un Bishop différent qui débarque dans le camp où Ivy s'est réfugiée, un Bishop qui a découvert, entretemps, plus d'une vérité. Il est temps pour la jeune fille de décider ce qu'elle compte faire : se venger ou... faire la révolution ? Le deuxième et dernier tome de la série The Book of Ivy clôt une saga dystopique où survie en milieu hostile, complots meurtrier et manipulations politiques se mettent en travers du chemin d'un duo à l'alchimie saisissante. Découvrez l'aventure finale d'Ivy, assassin devenue survivante !
Il s'agit du tome 2 d'un diptyque, mon chronique est donc susceptible de contenir des spoilers du premier tome. Vous pouvez d'ailleurs voir mon avis sur ce premier tome " the book of Ivy", ici.

En résumé

Ivy est maintenant de l'autre côté de la barrière et, si elle veut survivre, elle va devoir faire les bons choix et éviter les mauvaises personnes. La vie de ce côté est totalement différente de ce qu'elle a connu, et elle va rapidement comprendre qu'elle ne pourra pas évoluer seule. Mais comment faire confiance à quelqu'un quand on a été trahie par sa propre famille? Pour le savoir, il faudra le lire!

Pourquoi ce livre?

J'avais adoré le premier tome de cette dystopie, que j'avais dévoré en 2 lectures à peine. Le temps a été long avant d'avoir ce second tome et je ne m'imaginais pas ne pas connaitre la suite des aventures d'Ivy. J'ai, cette fois encore, dévoré le roman mais surtout j'ai été très surprise de découvrir qu'il s'agissait d'un diptyque et non pas d'une trilogie (avec toutes les trilogies qui paraissent, je pensais spontanément que c'en était une aussi...). Je n'ai pas été déçue de cette suite même si je n'étais pas forcément prête à quitter Ivy si vite .

Une suite à la hauteur pour un beau final

L'histoire reprend là où elle s'était arrêtée dans le précédent tome. Ivy est de l'autre côté de la barrière, trahie par son père et sa sœur, séparée de Bishop, elle est seule sur cette terre d'exilés. Elle n'a pas le temps de s’apitoyer sur son sort si elle veut survivre: elle a encore en mémoire ce qu'avait fait un des bannis lorsqu'elle était venu à la frontière avec Bishop. 
On la sent perdue dans ses sentiments et ses émotions, la peur se mélangeant à la colère, la tristesse, la trahison, l'amour... mais Ivy n'est pas du genre à baisser les bras et l'instinct de survie prend rapidement le dessus. Elle va rencontrer Caleb et Ash qui vont lui accorder leur confiance mais la réciproque ne va pas être si facile, Ivy a été trahie par ceux qui lui étaient le plus proche, comment pourrait-elle de nouveau faire confiance? On la sent torturée par cette situation, partagée entre l'envie et la raison. 
L'arrivée de Bishop sur le camp va la bouleverser d'autant plus. J'ai vraiment été touchée par Ivy, qui est heureuse de retrouver Bishop, mais qui s'en veut de l'avoir trahie, qui lui en veut d'avoir cru ce qu'elle disait, qui a peur pour lui... Elle ne sait pas comment agir avec lui et Bishop l'accepte et lui laisse le temps de se reconstruire, se contentant d'être présent pour elle.
La dernière partie du roman est consacrée à la "révolution" du monde à l'intérieur des barrières, la situation entre les pro-Lattimer et les Pro-Westfall est devenue critique et une vraie révolution est en marche. Ivy ne saura se tenir éloignée de cette situation, liée aux siens quoi qu'il arrive. J'ai bien aimé la tournure de ce final, qui n'est pas forcément ce à quoi on s'attendait.

En bref

Un tome complet, qui nous permet de découvrir l'évolution d'Ivy mais aussi celle de son " monde". J'aurais bien aimé que ce tome soit partagé en 2 tomes distincts, afin de prendre encore plus de temps pour découvrir la vie derrière la barrière et détailler davantage la " révolution", mais surtout pour ne pas quitter Ivy et Bishop si tôt!



Après mon expulsion, dans les quelques instants volés où je me suis autorisée à m'imaginer le revoir n jour, je me voyais courir vers lui, le prendre dans mes bras et ne plus le lâcher. Mais le moment venu, je suis paralysée. Comment pouvons nous revenir à notre point de départ après tout ce qui s'est produit?
Rendez-vous sur Hellocoton !