mardi 1 novembre 2016

ça a commencé comme ça d'Angéla Morelli - Editions &H

Editions &H (octobre 2016)
360 pages
12€90
Présentation de l'éditeur:
Ça a commencé quand Flore a fait brûler sa confiture de groseilles . Ou alors, quand son père l’a appelée à l’aide, coincé entre les branches du vieux pommier. En fait, non,  ça a vraiment commencé quand ses amis l’ont inscrite au concours de confitures. Oui, c’est à partir de ce moment-là que la vie de Flore a pris un tournant inattendu. 
Car la jeune mère célibataire presque trentenaire a dû faire face à un obstacle de choix : confectionner une confiture aux figues… sans figues. Et, malgré la mobilisation de tout le village pour la soutenir dans sa quête, impossible de trouver les fameux fruits au beau milieu de cette canicule qui frappe le Sud-Ouest de la France. Impossible ? Non, pas tout à fait. Car il y a bien quelqu’un qui en a, des figues : Corto, le beau jardinier mystérieux que tous les habitants du village considèrent avec méfiance. Et pour cause : il est tatoué et dégage une aura de mystère et de danger. 
Alors, oui, ça a commencé comme ça, avec un concours de confitures, une pénurie de figues et Corto. 


Cela fait un moment que j'entends parler d'Angéla Morelli sur les réseaux sociaux, avec de très bonnes critiques de ces romans, il était donc temps que j'en découvre un par moi-même!
Je me suis donc laissée tenter par sa dernière parution "ça a commencé comme ça", qui nous propose comme toujours une couverture toute fraîche!

Me voici donc lancée dans ma lecture avec beaucoup d'attente concernant cette romance. J'aime les héroïnes un peu fofolles, avec de l'humour et des copines déjantées. Quelques uns de mes critères se sont retrouvés ici, mais pas tous, ce qui explique que je n'ai pas été transportée par cette romance.

Tout commence avec Flore, une jeune femme, maman d'une petite fille, qui a du retourner vivre chez son père, qui est une sorte de professeur foldingue, toujours enfermé dans son atelier. Flore vit des confitures qu'elle cuisine, et galère pour joindre les 2 bouts. Alors quand l'occasion se présente de participer à un concours primé de confiture, elle ne peut refuser, même si elle ne doutait pas de ce que ça allait provoquer comme chamboulement dans sa vie!

On retrouve dans ce roman les ingrédients d'une romance efficace: le beau gosse énigmatique (Corto), la jeune femme un peu perdue (Flore), la bonne copine qui n'a pas la langue dans sa poche...mais malgré tout, je n'ai pas réussi à être complètement emportée par cette histoire.

Déjà je n'ai pas accroché au personnage de Corto, ok il est beau, ok il est énigmatique, mais trop changeant et sa personnalité ne m'a pas plu. Flore quant à elle, est assez touchante, elle se donne énormément de mal pour améliorer sa vie et celle de sa fille, sans jamais se plaindre, et justement elle a tendance à se faire balader par les gens. Elle apprend au fil de l'histoire à s'affirmer et à prendre sa vie en main mais j'ai trouvé cela laborieux. Il y a des touches d'humour, particulièrement dans les conversations entre Flore et sa meilleure amie, mais je n'y ai pas été très sensible malheureusement.

En bref, une romance agréable à lire mais qui ne m'a pas donné de papillon dans le ventre ni d'étoiles dans les yeux.
Rendez-vous sur Hellocoton !