vendredi 4 novembre 2016

Re/member de Welzard - Editions LUMEN

Editions Lumen (septembre 2016)
535 pages
15€
Présentation de l'éditeur:
Au lycée d'Ôma, une terrible légende circule parmi les élèves : la Rouge-Sang, une fillette de onze ans couverte du sang de ses victimes, hanterait les couloirs après la fin des cours. Celui qui aurait le malheur de croiser la revenante devrait, pour lui échapper, quitter l'établissement sans se retourner... 
Lorsqu'une lycéenne demande à Asuka de retrouver son corps, la jeune fille pense d'abord à une plaisanterie. Jusqu'à ce que minuit sonne et qu'elle se retrouve transportée, en compagnie de cinq de ses camarades, dans les corridors déserts de l'école. Pourchassés par la créature, les six amis se font littéralement massacrer... avant de se réveiller le matin suivant comme si rien ne s'était produit ! Prisonniers d'une boucle temporelle cauchemardesque, Asuka et ses compagnons comprennent vite que pour briser la malédiction, ils vont devoir retrouver les morceaux du cadavre d'une victime de la Rouge-Sang, cachés dans tout le lycée... 
Une chasse au trésor macabre est lancée : bienvenue dans le cauchemar sans fin de la Rouge-Sang... Faites-vous peur avec le nouveau thriller phénomène venu du Japon ! 

Cela faisait longtemps que je n'étais pas sortie de ma zone de confort de lecture, à savoir la romance ou la fantasy. Etant amatrice de film d'horreurs en tout genre, et ayant déjà été bien marquée par les films comme " the ring", j'ai eu envie de me lancer dans cette lecture typiquement " horreur japonaise".

A la lecture du résumé, je m'attendais à avoir des sueurs froides, des frayeurs, des visions d'horreur et pourquoi pas quelques cauchemars, malheureusement, je n'ai pas été du tout sensible au style de l'auteur et c'est davantage de l'ennui que j'ai ressenti.

L'histoire reprend un classique de l'horreur japonaise (de ce que j'en connais en tout cas), avec une malédiction, un personnage mi-fantôme/mi- monstre, avec les cheveux devant les yeux, une chanson entêtante et un rire de cinglé. Quand j'en parle comme ça, cela fait tout de suite moins peur mais c'est comme cela que je l'ai perçu. Pour être honnête je n'ai pas eu un seul moment d'angoisse ou même de dégoût lors des scènes de meurtres (ce que j'attendrai de ce type de lecture). En effet, le style proposé par l'auteur nous fait prendre beaucoup de distance avec l'histoire et personnellement je n'y ai pas cru un instant.
Les personnages sont pour beaucoup dans ce ressenti car il faut dire que je n'ai pas du tout accroché à leur personnalité. Ce sont des lycéens, ok, mais j'ai trouvé leurs réflexions très naïves, limite enfantines parfois. Asuka, qui est le personnage principal de ce tome, n'est pas très mature et ses amis ne sont pas vraiment mieux. Il s'agit d'un roman jeunesse, je le conçois, mais là on est plus au niveau collège que lycée à la lecture des conversations des personnages.

C'est ma curiosité et mon envie de connaitre le dénouement qui m'ont permis d'aller au bout de ma lecture, pour un final intéressant qui ouvre une porte sur un second tome.

Vous l'aurez compris, cette lecture ne m'a pas du tout convaincue, je suis peut être trop " vieille" pour y être sensible, ou habituée à un niveau beaucoup plus élevé d'horreur. En tout cas, c'est un roman d'horreur assez peu effrayant, qui peut être découvert par les adolescents sans gros risque de cauchemars!
Rendez-vous sur Hellocoton !