mardi 17 juin 2014

Damné, T1 : L'héritage des cathares d'Hervé Gagnon - Editions HUGO & CIE

Editions Hugo & Cie ( mai 2012)
432 pages
15€
 
Présentation de l'éditeur:
1185, en France. Gondemar de Rossal, fils d'un petit seigneur, naît damné. La malédiction veut qu'il apportera le malheur à sa famille et à tout le village. Objet de toutes les méfiances, il mène une enfance triste et solitaire, mais trouvera refuge auprès du père Prelou, prêtre du village, et Pernelle, sa seule amie. À 14 ans, Gondemar fait la connaissance de Bertrand de Montbard, ancien templier, engagé par son père comme maître d'armes afin de protéger le village des brigands. Au fil des années, après un entraînement qui frise la cruauté, le jeune homme, d'une violence extrême, devient un guerrier redoutable. Jusqu'au jour où il est assassiné.
Ironiquement, c'est à cet instant que s'amorce sa vraie destinée, pour prendre une tournure historique et spirituelle : après un séjour en enfer, il est ramené d'entre les morts avec pour mission de protéger la Vérité. Son seul indice : il doit prendre la route du Sud. Le prix de cette quête : le salut de son âme ! Commence alors pour notre héros une aventure où cathares, templiers, croisés s'affronteront et la Vérité, qu'il doit sauvegarder à tout prix, lui dévoilera une toute nouvelle facette de notre histoire.
 
En résumé - A sa naissance, Gondemar de Rossal est déclaré damné à cause des croyances de l'époque. Bien que fils du seigneur du village, il vivra ses premières années rejeté de tous et constamment accusé des malheurs du peuple. Il partage son temps entre les enseignements du prêtre du village, convaincu qu'il pourra sauver l'âme de Gondemar, et les discussions avec sa seule amie, Pernelle. Un jour, un groupe de brigands pénètre dans la ville et y sème la terreur. C'est le début d'un changement majeur pour Gondemar, qui se retrouve sous le joug d'un maître d'armes impitoyable, qui va faire de lui un combattant hors pair. En même temps qu'il va transformer son corps, son esprit va malheureusement dévier et il va devenir un homme sans foi ni loi, n'ayant de respect pour personne, et pour qui la vengeance est le seul but. Il va devenir le monstre que tout le monde avait prédit, mais un événement va l'obliger à revoir ses priorités et à prendre part au conflit qui règne entre les chrétiens et les cathares, malgré lui. Quel rôle va t'il tenir au sein de cette guerre? Pour le savoir, il faudra le lire^^
Et si comme moi, vous aimez les romans historiques, je vous le conseille mille fois!
Pourquoi ce livre ? - J'ai eu une grande période de lecture de romans historiques (avant l'ouverture du blog) et j'avais vraiment envie de me replonger dans cet univers. J'aime beaucoup l'idée de lire pour le plaisir, tout en apprenant quelque chose sur l'histoire (qui n'était pas forcément ma matière préférée à l'école). Je trouve passionnant tout ce qui s'est joué autour des croisades, ajoutons à cela une couverture très réussie, il n'en fallait pas plus pour me donner envie de découvrir ce roman.
Retour au Moyen-Âge - L'histoire se déroule au XIIème siècle, en plein moyen-âge et l'auteur a choisi comme narrateur, le principal protagoniste de l'histoire, le seigneur Gondemar de Rossal. Il a parfaitement adapté les noms des personnages, le langage lors des dialogues, jusque dans les insultes qui sont également d'époques ( enfin autant que je puisse en juger à mon petit niveau). J'ai eu une petite crainte en commençant le roman, concernant le style d'écriture que j'imaginais assez fastidieux et en fin de compte, j'ai été très agréablement surprise par l'apparente simplicité de la plume de l'auteur, et la fluidité qu'il lui donne, rendant cette lecture extrêmement agréable, tout en nous faisant vraiment voyager à l'époque médiévale.    
Une quête passionnante - La première partie du roman est consacrée à notre héros (ou anti-héros plutôt dans son cas), les circonstances de sa naissance, son enfance, son adolescence, sa formation avec le maître d'armes... Cette partie m'a passionnée car elle met en place les fondations du roman, nous permettant de prendre pleinement conscience des circonstances qui ont amené Gondemar à être le damné que tout le monde voyait en lui.  La suite du roman nous entraîne dans la quête de la Vérité. C'est cette quête qui permet à Gondemar de rester en vie, et c'est encore elle qui va lui permettre de changer sa vie s'il fait les bons choix. On est alors plongé au sein de la guerre qui oppose les croisés aux cathares, les chrétiens aux "hérétiques" et comme toutes les guerres de religion, on se retrouve au cœur de tueries d'innocents, au nom de Dieu, chacun pensant être dans le vrai. Je ne connaissais pas les cathares avant de lire ce roman, et j'ai apprécié de découvrir ce qui s'est joué en France au moment des croisades. Je ne me suis pas ennuyée un seul instant et je n'avais qu'une envie, connaître la suite de l'histoire de Gondemar, et surtout savoir qu'elle est cette Vérité qu'il doit protéger. Et pour cela, j'ai du attendre les 5 dernières pages du roman! Autant dire que le suspense est à son comble!
Un "anti-héros" attachant malgré tout - Bien qu'il soit loin d'être une personne vertueuse, on ne peut que s'attacher à Gondemar, justement parce qu'on connaît son enfance et la façon dont il s'est construit, et surtout on sent qu'il y a toujours au fond de lui un petit quelque chose de bon. Surtout lorsqu'il est avec Pernelle, sa seule amie. Leur relation est pure et vraiment belle à lire. Pernelle a une enfance très difficile mais elle va savoir utiliser cette souffrance pour se créer une nouvelle vie où elle peut être heureuse et avoir une place importante auprès des autres. Un autre personnage tient un rôle fort auprès de Gondemar, il s'agit de Bertrand de Montbard, templier déchu qui va prendre en main son éducation guerrière, et qui devient par la suite une sorte de Jiminy Cricket pour Gondemar. Tout d'abord maître d'armes intraitable, il devient son mentor et il se crée entre eux une relation semblable à celle d'un père et son fils, mais aussi de deux coéquipiers. C'est un dur au cœur tendre, qui m'a beaucoup touchée.
En bref - Un vrai coup de cœur pour ce roman historique que j'ai dévoré et dont j'attends de lire la suite avec impatience. Et ça tombe bien, elle m'attend dans ma PAL! On se retrouve très vite pour ma chronique du tome 2^^.



Ce que tu ressens est une forme de luxure, m'expliqua-t-il. [...]Tu dois apprendre à tirer parti de ce sentiment sans jamais le laisser te dominer. Souviens-toi toujours que les armes ennoblissent celui qui les manie, mais avilissent celui qui se laisse mener par elles. Ce qui te rend fort peut aussi t'abaisser au rang de la bête. Tu comprends? J'acquiesçai de la tête en essayant de montrer de la conviction. Je réalise aujourd'hui que la maîtrise de l'art de la guerre fut ce qui installa la corruption dans mon âme.

Rendez-vous sur Hellocoton !