vendredi 20 juin 2014

Damné, T4: le baptême de Judas d'Hervé Gagnon - Editions HUGO ROMAN


Editions Hugo Roman ( octobre 2013)
428 pages
17€95
Présentation de l'éditeur:
La fin des aventures du héros damné, Gondemar de Rossal.
Prisonnier et déterminé à trahir la cause de l'Ordre des Neuf pour sauver la vie de sa bien-aimée, Cécile de Foix, Gondemar de Rossal est ramené à Carcassonne. En chemin, des événements étranges le convainquent que le genre humain est beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît et que les faits sont les pires ennemis de la Vérité.
A destination, le Damné est livré à Simon de Montfort et à Arnaud Amaury, le légat du pape, qui détruisent sous ses yeux la seconde part de la Vérité. En route vers Montségur, où il doit récupérer la première partie, il est emporté dans un tourbillon d'incidents qui le mènent dans les Pyrénées, aux mains d'un groupe nommé Praetorium.
Gondemar porte sur ses épaules le salut de son âme, la vie de celle qu'il chérit et le secret le mieux gardé de toute l'histoire du monde chrétien. Mais ce qu'il a tant voulu sauvegarder se révélera plus important encore qu'il ne le croyait...
Pour rappel, il s'agit du 4ème (et dernier... snif...) tome de cette saga. Ma chronique est donc susceptible de contenir des spoilers des tomes précédents. Si vous ne connaissez pas encore cette (super) saga, retrouvez mon avis sur le premier tome ici. 
Pourquoi ce livre? - Tout simplement parce que j'ai adoré les 3 précédents. Cette saga historique m'a emportée de la première à la dernière page et il était impensable que je ne lise pas le dernier volet de cette tétralogie. La couverture de ce tome est fidèle aux 3 premières et parfaitement fidèle au contenu du roman.
Un final plus long à démarrer...- J'ai repris ma lecture de la saga avec autant de plaisir que d'appréhension, en effet j'avais très envie de connaître la suite des aventures de Gondemar de Rossal, et en même temps, j'ai tellement aimé les précédents tomes que je craignais d'être déçue, comme cela peut arriver parfois, ce qui gâche au final l'intégralité de la saga. Mais laissez-moi vous rassurer immédiatement, cela n'a pas été le cas avec Damné! Et pourtant, j'avoue que j'ai eu quelques doutes dans les premiers temps de ma lecture, car l'action a été longue à venir. En effet pour faire suite à la fin du tome 3, on retrouve Gondemar alors qu'il est prisonnier et on le suit sur la route qui le mène à Carcassonne, vers un sombre avenir. Il est alors délaissé par ses fidèles compagnons, et complètement à la merci des hommes de Montfort. On partage alors avec lui ses pensées et réflexions sur la façon dont il imagine la suite des évènements: ses regrets, ses projets, sa damnation et pendant tout ce temps il ne se passe pas grand chose, ce qui donne une certaine lenteur au début du roman. Mais comme toujours Gondemar ne va pas se laisser abattre et va nous proposer un final digne de ce nom!
Mais qui est à la hauteur de la saga - Dès que la première partie plus lente est passée, j'ai retrouvé l'ambiance palpitante qui m'avait transportée dans les précédents tomes. L'auteur ne craint pas de faire mourir ses personnages, même importants, et on craint pour chacun d'eux à tout moment. Chaque tome a été le théatre de grandes révélations sur l'Eglise, sur les croisés, et cette fois-ci on en apprend beaucoup plus sur les Cathares et les Templiers, et on a aucune difficulté à se plonger dans toute cette histoire, tellement tout est réaliste. Hervé Gagnon nous offre un moment d'histoire agrémenté à sa façon et totalement passionnante. J'ai découvert grâce à lui ce passage de l'Histoire qui n'est pas forcément connu et qui pousse à réfléchir sur tout ce que l'Eglise a pu faire au nom de Dieu justement....
Gondemar est un personnage qui restera dans ma mémoire, et je suis ravie que l'auteur ait pris le parti d'aller tout au bout de son histoire, c'est à dire jusqu'au moment de la mort de tous les personnages. Moi qui n'aime pas rester dans le doute quant à l'avenir des personnages lorsque l'histoire se termine, j'ai été ravie de découvrir ce beau final.
En bref- Une saga historique superbement écrite, avec un personnage principal particulièrement attachant dans ses qualités comme dans ses défauts, et un contexte historique passionnant. Vous l'aurez compris, je l'ai adoré, du début à la fin. Je ne peux que vous conseiller de la découvrir par vous-mêmes. Maintenant il ne me reste plus qu'à découvrir l'autre saga de l'auteur Le talisman de Nerval et d'attendre la parution en France de son nouveau titre.

et ma note pour la saga complète:


- Que Dieu vous mène à bonne fin, mes frères, murmura Pernelle quand nous passâmes près des cadavres.
- Tu les connaissais? demandai-je.
- Non, mais je les envie. Ils ont trouvé la paix.
Je ne dis rien. Je la comprenais mieux que personne. 

Rendez-vous sur Hellocoton !