samedi 4 octobre 2014

Zombie Fallout, T1: le commencement de Mark Tufo - Editions ECLIPSE

Editions Eclipse (août 2014)
320 pages
14€
Présentation de l'éditeur:
La famille Talbot est comme toutes celles qui habitent dans le quartier sécurisé de Little Turtle. Derrière ses murs d’enceinte, les maisons et les jardins sont bien entretenus, les enfants jouent dans les rues et les voisins organisent des barbecues en fin de semaine… le rêve américain.
Lorsque les journaux annoncent l’apparition d’une souche virulente du virus H1N1, une grande campagne de vaccination est lancée. Mais les choses ne se déroulent pas comme prévu : quelques jours après la vaccination, les gens commencent à mourir, d’abord quelques dizaines, puis des milliers et enfin c’est l’hécatombe.
Le cauchemar ne fait que commencer. Le vaccin, trop peu testé et lancé en toute urgence sur le marché, n’a pas seulement provoqué la mort des personnes traitées, mais les survivants découvrent avec horreur que les victimes se relèvent d’entre les morts pour s’attaquer à eux.
Voilà l’histoire de Mike Talbot et de sa famille qui tentent de survivre alors que l’apocalypse est inéluctable. Le rêve ne semble plus pouvoir durer.
En résumé - Pour contrer l'épidémie du virus H1N1 qui se répand, une vaccination massive est organisée. Mais loin de soigner la grippe, elle va tuer et transformer les gens en zombie. La résistance s'organise donc parmi les survivants, dont Mike Talbot, un ancien Marine qui va tenter de sauver sa vie et celles des membres de sa famille. Au sein de son quartier résidentiel et en compagnie de voisins, il va essayer de survivre et de comprendre comment fonctionnent ces zombies, qui semblent, au moins en partie, différents de ceux qu'il a pu découvrir dans ses lectures. Comment vont-ils faire face à cette situation? Pour le savoir, il faudra le lire!
Pourquoi ce livre? - Je suis depuis longtemps une addict aux bons films de zombie. J'ai adoré 28 jours plus tard et je suis maintenant une fervente followeuse (je ne sais pas si ce mot existe d'ailleurs) de la série The Walking Dead. Du coup, ces derniers temps, je tente de me lancer dans la lecture de romans avec des zombies. J'ai lu (enfin écouté) Je suis une légende il y a quelques semaines, et si le film était très axé zombie, le livre est finalement beaucoup plus inspiré des vampires ce qui m'a vraiment étonnée. Et il y a quelques temps je vous ai présenté ma lecture de Rempart: le dernier bastion,  qui était cette fois-ci avec des vrais zombies, mais assez différent de ceux que l'on croise habituellement dans les films, ce qui m'avait un peu dérouté. Cette fois-ci, le résumé laissait présager quelque chose de plus " typique" et effectivement, je n'ai pas été déçue!
Un style très familier - L'auteur prend le parti dès le début de nous faire sentir proche des Talbot, avec une histoire contée à la première personne par Mike Talbot en personne. Ce dernier est un ancien Marine et il a un style bien à lui, très familier mais pas pour autant vulgaire qui m'a fait sourire à de nombreuses reprises. On imagine très bien le genre de personne qu'il peut-être en l'écoutant parler et c'est toujours agréable dans un roman quand on peut reconnaître les personnages rien qu'à leur style de langage.
Une histoire réaliste - Cette histoire part d'un événement très réaliste puisqu'on est déjà passé par là avec la grippe H1N1, la campagne de vaccination etc... Il est donc plus facile de s'imaginer la situation de la population à ce moment là, et la conséquence qu'a imaginé Mark Rufo à cette vaccination incontrôlée est rendue d'autant plus plausible pour les lecteurs. Ajouté à cela, Mike lui-même nous parle de sa connaissance des zombies qui est la même que nous, liée aux séries et aux romans qu'il a pu dévorer à une époque. Il s'attend donc à ce qu'ils réagissent comme dans ses livres mais finalement s'ils sont en grande partie tels qu'on les attend, Mike remarque bien qu'ils ne sont pas totalement décérébrés et que certains semblent conserver une part de réflexion et de stratégie. Le suspense de cette saga est maintenue par cette envie de savoir ce qu'ils sont susceptibles de faire et comment ils peuvent évoluer. Et forcément, on se demande à chaque fois qui des différents personnages va vivre ou mourir... 
Des personnages peu détaillés - Ce premier tome des Chroniques des Talbot, nous dresse un tableau assez complet mais aussi relativement succinct des différents membres de la famille Talbot ainsi que des quelques personnages qui gravitent autour d'eux. Mike est le personnage que l'on découvre le plus, et pourtant ce qu'on apprend de lui est assez superficiel et finalement on ne le connait pas vraiment. Par contre, on comprend très rapidement les dynamiques des relations qui existent entre chaque membre de la famille et c'est assez drôle à lire, surtout quand un ancien marine se fait rabrouer et " mater" par sa femme, d'un seul regard. Mon petit préféré reste Tommy, ce jeune garçon très mystérieux, qui passe son temps à manger des sucreries qu'il trouve on ne sait comment, et qui a souvent des visions ou pressentiments quant à la suite des évènements. J'ai vraiment envie de lire la suite pour en savoir plus sur ce qu'il est vraiment!
En bref - Un premier tome qui nous met dans une ambiance bien maîtrisée et sait nous donner envie de découvrir la suite de cette saga.



- Tu vois? Ton p'tit copain est d'accord avec moi, a déclaré Durgan avec un rire forcé. Je vais compter jusqu'à trois avant de te transformer en... (Il s'est tourné vers son collègue.) C'est quoi ce fromage plein de trous, déjà?
- Du gruyère.
Je comprenais maintenant pourquoi les zombies n'avaient pas voulu de la cervelle de ces deux demeurés. 
Rendez-vous sur Hellocoton !