mercredi 24 décembre 2014

Welcome to Harmony de Juan de Dios Garduno - Editions PANINI ECLIPSE

Editions Eclipse (octobre 2014)
304 pages
14 €
Présentation de l'éditeur:
Durant le mandat du président Obama, les États-Unis apprennent que l'Iran est sur le point d'attaquer leurs bases en territoire allié. À la grande stupéfaction du monde entier, la guerre est déclarée. La Russie et la Chine se rallient à l'Iran tandis que la Grande-Bretagne et Israël rejoignent le camp américain. Un par un, tous les pays entrent dans la troisième guerre mondiale. Plutôt que d'avoir recours à la bombe atomique, les états belligérants choisissent d'utiliser les armes chimiques, moins coûteuses et plus faciles à fabriquer. Un choix malheureux qui entraîne l'extinction de la quasi-totalité de la population humaine, en transformant les hommes en créatures sans intellect, cruelles et sauvages. Dans une petite ville du Maine, seules trois personnes ont survécu. Peter, sa fille et Patrick, son voisin qu'il déteste tant. Avec des températures proches des -10° C, les deux hommes devront mettre leur haine de côté pour survivre et affronter des invités qu'ils n'attendaient pas.
En résumé - Au cœur de la Troisième Guerre Mondiale, c'est avec des armes bio-chimiques que les camps se combattent. Les USA sont décimés et seules quelques rares personnes ont survécu, retranchées chez elles en cette période hivernale. Harmony, dans le Maine, ne compte à présent plus que 3 habitants et demi: Patrick et son chien, et Peter et sa fille Lu. Bien que voisins, ils n'ont aucun échange et se contentent de vivre " à côté". Jusqu'au jour où Patrick, parti en ravitaillement, se trouve attaqué par d'étranges créatures. C'est alors le début de la terreur, et malgré leur passé, les 2 voisins vont devoir faire un choix: se battre l'un contre l'autre ou lutter ensemble...Que vont-ils décider? Pour le savoir, il faudra le lire!
Pourquoi ce livre? - Je suis toujours à la recherche d'une bonne lecture " zombiesque" pour compléter mon addiction à The Walking dead (la série TV). Les éditions Panini, avec leur collection Eclipse sont devenus un incontournable de ce type de romans et depuis quelques mois je teste différents titres afin de trouver LE ou LES romans qui me conviendront le plus. Jusqu'ici, je n'ai pas trouvé de titre qui m'ait " emportée" mais je dois dire que Welcome To Harmony a mis en place tous les jalons nécessaires pour peut-être devenir ma future saga zombie préférée! Et pour ne rien gâcher, la couverture est superbe et donne vraiment envie de découvrir cette histoire.
Une ambiance prenante - Si j'ai trouvé les premières pages un peu floues, ne sachant pas si le personnage qu'on découvre tout au début est l'un de ceux que l'on retrouve après, ni ce qu'il s'est vraiment passé etc.. tout cela est vite oublié dès que l'on découvre nos 3 protagonistes et demi et que l'on commence à s'intéresser à eux. L'auteur a pris le parti de nous présenter les personnages et leur contexte de vie, leurs relations avant de rentrer au cœur de l'action. Si bien que les premiers "zombies" ne sont rencontrés qu'après une centaine de pages environ, mais cela ne dérange pas la lecture car il y a déjà bien à faire avec Peter, Lu, Patrick et son chien. Mais je me demandais quand même à quel moment l'action arriverait et sous quelle forme... 

Et justement, parlons de la forme de ces " zombies". Ils n'ont rien de semblable avec les zombies habituels car ceux-là ont été crées par l'homme. Ils sont des armes vivantes, des hommes modifiés génétiquement/chimiquement pour devenir des créatures surhumaines et ils n'ont qu'une chose qui les gouverne: la faim. Ils sont dotés d'un esprit stratégique et peuvent jouer avec leur proie, patienter lorsque cela est nécessaire pour mieux attaquer le moment venu, ce qui les rend d'autant plus effrayants. En général, je préfére les zombies basiques mais je dois dire que ceux-ci m'ont bien plu!

Je vous mets d'ailleurs la couverture de la VO pour vous donner une idée de leur "physique".


Et puis il y a les personnages: Patrick qui vit avec son chien qui est son seul ami dans ce monde apocalyptique et Peter avec sa fille Lu, une petite qui a toujours connu ces conditions de vie. J'ai été touchée par cette petite Lu, qui ne se plaint jamais, qui se réjouit des quelques minutes de dessin-animé qu'elle peut regarder chaque jour grâce à l'énergie solaire et à ses jeux avec les seules poupées qu'elle a. Elle est tout ce qui reste à Peter et inversement, et il est très difficile de s’imaginer quelles seraient nos décisions, nos réactions en tant que parents, si on se retrouvait dans une telle situation. Enfin, il existe aussi une histoire entre Patrick et Peter, un passé qui les a amené à se retrouver dans la situation actuelle où ils s'ignorent complètement, mais je ne veux pas vous en dire trop...
Une adaptation au cinéma - La bonne nouvelle (en plus du fait que j'ai aimé ce roman!) c'est que l'histoire va être adaptée au cinéma. Je suis pressée de découvrir cette adaptation afin de découvrir si ma vision de ce monde sera celle retranscrite dans le film. A voir donc!
En bref - Un sans-faute pour ce roman "zombie" original, qui nous offre une ambiance sous-tension, le lecteur ne sachant que rarement ce qui va arriver la page suivante.



 Quand il vit l'enfant ainsi vêtue, la cruelle vérité le gifla en pleine face: il ne reverrait jamais plus son épouse. 
Jamais plus, jamais plus;;;
Il chassa le corbeau d'Edgar Poe d'un geste mental de la main; 
Le manteau trainait par terre, bien trop grand pour la fillette.
Soudain, Lu posa une question qui effaça le sourire forcé de son père:
- Tu cris que maman m'en voudra si je lui emprunte son manteau?
Il lacha sa pelle, le coeur serré. 
Rendez-vous sur Hellocoton !