lundi 6 juillet 2015

Sous influence, T1: Vertiges de Gwen Hayes - Editions PANINI BOOKS

Editions Panini (avril 2015)
400 pages
16€
Présentation de l'éditeur:
La vie de Theia Alderson se résumait au confinement voulu par son père. Ne partageant pas les passe-temps des autres adolescents de Serendipity Falls, petite ville de Californie, rien ne la préparait au choc Haden Black. Lorsque le jeune homme au charme ravageur apparaît dans le hall de son lycée et que leurs regards se croisent, elle se découvre passionnée et pleine de désir pour ce nouveau venu. Theia sait quelle a déjà vu Haden pas en ville mais dans ses rêves. Incapable de s'expliquer comment elle a pu rêver d'Haden avant même de le rencontrer, Theia ne peut ignorer les scénarios entêtants des songes fantasmatiques et inquiétants dont ils sont les personnages principaux. Tandis que les deux Haden, celui du jour comme celui de la nuit, l'attirent un moment pour la repousser le suivant, Theia n'a qu'une certitude : l'attirance qu'elle ressent pour lui est plus forte que sa peur. C'est pourquoi quand, petit à petit elle découvre qui est réellement Haden, Theia ne sait même plus si elle veut lui résister. Même si cela est au prix de son âme ?

En résumé 


Théia vit dans un cocon ultra-protégé auprès de son père et a peu d'occasion de partager les activités des jeunes de son âge. Pourtant lorsqu'un nouvel élève, Haden, arrive à l'école, elle a l'impression de l'avoir déjà vu ... en rêve! Alors qu'elle ne cherche pas forcément à se rapprocher de lui, elle le retrouve chaque nuit dans ses rêves, dans un monde étrange, mais dans la journée, Haden souffle le chaud et le froid avec elle. Elle ne sait plus quoi penser, devient-elle folle? Quand Haden se décide à lui révéler sa véritable nature, un nouvel horizon s'ouvre à elle, et va l'obliger à prendre de lourdes décisions. Haden est-il ange ou démon? Pour le savoir, il faudra le lire!


Pourquoi ce livre? 


Je me suis laissée tenter par la belle couverture de ce roman, qui vous le comprendrez en lisant le roman, reprend parfaitement les éléments de l'histoire. J'ai l'habitude de lire les romans d'horreur dans cette collection, c'est pourquoi je m'attendais à un roman dans la même lignée, mais sur un thème différent. Cela n'a pas été le cas, c'est pourquoi je me retrouve avec un avis mitigé sur ce roman.


Un style Young Adult inattendu


Cela fait quelques mois que j'ai découvert la collection Panini Books et jusqu'ici je m'étais cantonnée aux romans de zombies (qui sont d'ailleurs de très bonne qualité!) qui proposent une écriture et une ambiance destinées aux adultes. J'ai eu envie de découvrir un autre style de roman avec Vertiges, sur un axe différent, mais je m'attendais à ce qu'il soit destiné au même public. Malheureusement (pour moi, mais surement heureusement pour d'autres!) cela n'a pas du tout été le cas avec ce roman qui est clairement destiné aux adolescents/jeunes adultes. Les personnages et le contexte sont propres à ce type de roman (des adolescents, une rencontre au lycée etc...) et même la plume de l'auteur est restée assez jeune, mais s'il y a quelques tentatives pour donner un peu plus de maturité à certains moments.


Un petit air de déjà vu 


Le début de l'histoire a un petit côté " déjà-vu" par bien des aspects. Bon déjà le contexte du lycée qui n'a en soit rien d'original, puis arrive un beau gosse ténébreux, qui passe son temps à se rapprocher puis rejeter la jeune demoiselle qu'est Théia... ça ne vous rappelle rien? Je n'ai pas réussi à savoir si cela était involontaire, ou bien si cela était voulu, comme une sorte de parodie de Twilight, d'autant plus qu'à un moment, ils évoquent clairement le roman (elle lui demande s'il va se mettre à scintiller au soleil...). Donc finalement cela m'a fait plus sourire que dérangé.

Des personnages sympathiques mais peu attachants


Vous l'aurez compris, Théia et Haden sont les personnages principaux de cette histoire. Théia est gentille et " pure" alors qu'Haden a un côté démon, au sens propre comme au figuré. Mais évidemment, ils sont irrésistiblement attirés l'un par l'autre. Haden est plutôt énervant car il n'est pas très mature et assez incontrôlable. Il ne sait pas ce qu'il veut et tout le monde va subir les conséquences de ces actes souvent irréfléchis. Je n'ai pas réussi à m'y attacher, ni même à le plaindre... Théia vit avec le poids de la mort de sa mère et l'auteur a réussi à bien transmettre au lecteur l'atmosphère qui règne chez elle, avec son père qui la surprotège.
Les amies de Théia vont également prendre une place importante dans l'histoire, l'une se découvrant des dons de médium et l'autre essayant d'ignorer un amour naissant.
Je pense que de ce côté là, le prochain tome donnera plus de matière et s'appuiera davantage sur ces intrigues secondaires.


En bref 


Un premier tome qui pose les bases de l'histoire et donne envie d'en savoir plus. Cependant le style, trop Yound adult à mon goût, ne m'a pas convaincue. Je ne lirai probablement pas la suite.



Il est vrai, reprit-il, que je ne chercherai jamais à te faire du al, mais je ne peux pas te promettre que cela n'arrivera pas. J'ai envie de t'embrasser, Théia, mais je ne le ferai pas.
Rendez-vous sur Hellocoton !