mardi 31 mai 2016

Le chant du rossignol de Kristin Hannah - Editions MICHEL LAFON

Editions Michel Lafon (avril 2016)
525 pages
20€50
Présentation de l'éditeur:
France, 1939. 
Dans le village de Carriveau dans la Loire, Vianne Mauriac fait ses adieux à son mari qui part au front et se retrouve seule avec sa fille. Elle ne peut imaginer que les nazis vont envahir le pays. Pourtant, lorsqu'un capitaine allemand réquisitionne sa maison, elle est forcée d'accueillir un officier sous son toit. Et fait le choix de protéger sa fille avant la liberté de son pays... 
Sa sœur Isabelle, 18 ans, a passé son enfance dans des pensionnats depuis la mort de leur mère, et son père décide de l'envoyer vivre avec Vianne. Mais son tempérament rebelle met en danger leurs vies à toutes. Isabelle décide donc de partir vivre à Paris, le jour de l'entrée des Allemands dans la ville. Impétueuse et pleine d'idéaux, elle s'engage très vite dans la Résistance sous le nom de code " Le Rossignol " et fait régulièrement passer des aviateurs anglais en Espagne. 
Deux sœurs, deux destins et deux façons de survivre à la guerre et à l'envahisseur. Un grand roman sur l'amour, la liberté, les idéaux et sur le rôle des femmes pendant la guerre. 

En résumé

Pendant la seconde guerre mondiale, 2 sœurs que tout sépare vont mener, chacune à leur façon, un combat: Isabelle l'impétueuse qui s'engage dans la résistance, et Vianne, la mère de famille qui lutte pour survivre avec sa fille. Etrangères dans leur propre maison, dans leur propre pays, ces deux femmes nous font découvrir la vie dans cette triste période de l'Histoire. Quel rôle les femmes ont elles pu jouer pendant cette guerre? Pour le savoir, il faudra le lire!

Pourquoi ce livre?

Pour tout dire, il est rare que je lise sur cette période de l'Histoire (je préfère remonter davantage dans le passé en général) mais les critiques que j'avais pu voir sur ce roman étaient tellement positives que je me suis laissée tenter et que j'ai été embarquée par cette lecture passionnante! Vous l'avez compris, j'ai adoré ce livre qui nous romance avec talent un morceau de l'Histoire.

Une histoire dans l'Histoire

Si comme moi, vous pensez connaitre cette période de l'Histoire avec ce que l'on a appris à l'école, je ne peux que vous conseiller de vous lancer dans cette lecture pour en connaître les dessous. J'ai été étonné de tout ce que j'ai découvert à travers cette histoire et que j'ignorais jusque-là. L'auteur a su nous proposer un roman criant de vérité, émouvant et juste, qui, je pense, touche encore davantage lorsqu'on est une femme.
L'intrigue couvre toute la période de la seconde guerre, de ses débuts, à son évolution pour le pays, pour les habitants, pour les femmes, pour les résistants, pour les enfants..... on traverse les saisons avec ces 2 sœurs, les perquisitions, le rationnement, la faim, le froid, la peur, la privation de liberté, rien ne leur est épargné, ni à nous!
La plume de l'auteur est particulièrement juste dans son rythme, dans le choix de ses mots, dans le détail donné à chaque instant qui nous transporte à cette époque et nous fait partager chacune de leurs émotions et de leurs sensations.

Un roman bouleversant

J'ai été complètement happée par cette histoire, qui comme l'indique la 4ème de couverture, est un véritable page-turner. On découvre nos 2 sœurs au moment où la guerre semble loin: quel est leur quotidien, leurs soucis du moment. Puis, petit à petit, la guerre s'immisce dans leurs vies, que ce soit à Paris ou dans le petit village où vit Vianne, et personne n'est épargné par cette guerre.
Je pense qu'il est impossible de ne pas s'attacher à ces 2 sœurs, plus à l'une qu'à l'autre probablement, selon le caractère du lecteur, car on partage vraiment leur quotidien, au plus près de leur ressenti. On en arrive presque à s'identifier à elles, en se demandant ce qu'on aurait fait à leur place, bien qu'il soit impossible pour nous de le savoir. 
En tant que mère, je me suis davantage retrouvée dans le personnage de Vianne et j'ai craint avec elle les représailles sur ces enfants, les rafles, les maladies, la mort...
J'ai terminé cette lecture avec le cœur lourd et la tête pleine de " Et si... " parce que si le chant du Rossignol est une fiction, elle est le reflet de centaines, de milliers d'histoires de femmes durant cette guerre, et qu'on ne sait jamais si l'histoire n'est pas vouée à se répéter....

En bref

Un roman réaliste et addictif qui ne vous laissera pas insensible. Je ne peux que vous le conseiller: ne vous laissez pas effrayer par la taille du roman, il se lit sans s'en rendre compte!

Elle savait qu'elle ne devait s’exprimer si ouvertement avec cet homme - l'ennemi-, mais à cet instant, elle était trop fatiguée et effrayée pour se montrer forte.
Beck la regarda, et dans ses yeux, elle lut le sentiment de manque qu'il partageaient. Tous deux étaients loin de ceux qu'ils aimaient et se sentaient d'autant plus seuls. 
Rendez-vous sur Hellocoton !