vendredi 18 avril 2014

Ladies & rebelles, T3: Indocile fiancée de Christine Merrill - Editions HARLEQUIN

Hebergeur d'image
Editions Harlequin/ Les historiques ( février 2014)
320 pages
6€90
Présentation de l'éditeur:
Angleterre, Régence.
Lady Priscilla est hors d’elle. Sans même la consulter, son père veut lui imposer un mari qu’elle n’a jamais vu ! Il l’a promise au duc de Reighland, cet éleveur de chevaux qui n’a du gentleman que le titre, et n’aurait jamais accédé au rang de duc sans la mort prématurée de son cousin. Devra-t-elle se résoudre à épouser un homme qui conclut ses fiançailles comme on conclut la vente d’un cheval ? Plutôt mourir ! Hélas, non content de lui imposer sa main, le duc se fait insistant : plus elle est désagréable et plus il se montre pressant et attentionné. Si bien que Priscilla est prête au pire pour le détourner d’elle. Même à lui révéler le terrible secret qui la maintient depuis des mois à l’écart de la société. Et qui plongerait sa famille dans le déshonneur, s’il éclatait au grand jour.
Hebergeur d'image
En résumé - Priscilla est une jeune fille qui a eu l'habitude de faire ce qu'elle voulait, même si cela ne lui a pas toujours été bénéfique. Alors quand elle apprend que son père et sa belle-mère mettent tout en oeuvre pour qu'elle épouse le duc de Reighland et bien qu'il ne lui déplaise pas tant que ça, elle va, par principe, faire son possible pour faire échouer ce projet. Mais le duc n'est pas homme à abandonner, et s'il n'a pas une grande connaissance de ce monde de la bourgeoisie dans lequel il a été propulsé récemment, ni de la façon de conquérir une dame, il va à sa manière, tenter de décider Priscilla, avec des façons plus ou moins convaincantes... Priscilla va t'elle succomber au duc ou pourra t'elle aller au bout de son idée? Pour le savoir, il faudra le lire^^.
Pourquoi ce livre? - Je vous ai présenté il y a peu de temps mon premier roman "Harlequin historique" en vous expliquant que j'avais voulu tester ce type de lecture. Et tout simplement, lorsque j'ai pris le premier, j'ai également choisi ce titre, histoire de me lancer à fond dans l'aventure. Comme j'aime particulièrement l'époque de la régence, je me suis dit que ce titre pourrait me convenir. Je dois dire aussi que j'ai apprécié la couverture, qui a un petit côté romantique agréable à voir.
Ce qui devait arriver, arriva - Ma précédente lecture (et première dans le genre en fait) m'avait permis de faire fi des préjugés que je pouvais avoir sur ce type de romances mais j'ai le regret de vous annoncer que celle-ci les a fait revenir au galop. C'est vraiment un modèle du genre et je n'ai pas du tout adhéré à l'univers ni aux personnages proposés par l'auteur.
Des personnages énervants - On découvre dès le départ une Priscilla avec un tempérament d'enfant gâtée, qui a l'habitude de faire les choses pour se faire remarquer et pas vraiment pour suivre une conviction quelconque, et bien que ce type de choix lui a déjà couté sa virginité et donc une partie de sa réputation cela ne l'empêche pas de retenter l'aventure avec Reighland. D'ailleurs parlons de lui, nouvellement élevé au rang de duc, on pourrait penser qu'il a à coeur de garder ses convictions d'homme du peuple, mais apparemment le pouvoir et le désir de trouver une épouse le font complètement basculer dans ce monde très guindé. De plus, il a la fâcheuse tendance à comparer sa façon de choisir une femme à son talent pour trouver un cheval, et cela m'a particulièrement agacé. A cette époque, les demoiselles sont censées conserver leur virginité jusqu'au mariage afin de trouver un bon mari et de conserver leur réputation intacte. Reighland le sait parfaitement et pourtant il n'hésite pas un instant à pousser Priscilla à se donner à lui. Celle-ci passe son temps à dire qu'elle regrette ce qui s'était passé lors de son escapade avec son maître de danse, Gervaise, qui a "profité d'elle" ( mais vu son explication, elle n'a pas fait grand chose pour l'en empêcher...) mais elle se laisse gentiment faire dès que Reighland passe sa main sous sa jupe... J'ai passé mon temps à lever les yeux au ciel à suivre leurs échanges...
Enfin, alors que je suis d'habitude particulièrement friande des histoires qui se déroulent pendant la période de la Régence, je n'ai pas retrouvé cet univers d'apparence, avec une étiquette très présente, dans le style de l'auteur, et je pense que cela ne m'a pas aidée à rentrer dans l'histoire.
En bref - Je n'ai pas apprécié cette lecture, les personnages ayant passé leur temps à m'excéder par leurs comportements niais ou déplacés. Je ne retenterais pas l'expérience de si tôt!
Ma note: Hebergeur d'image


Mon refus n'a rien à voir avec votre personne, assure Priscilla. Voyez-vous, je ne veux pas me soumettre aussi facilement au désir de mon père et épouser le premier aristocrate venu, sous prétexte qu'il a été choisi par lui.
Rendez-vous sur Hellocoton !