jeudi 12 juin 2014

Divergente, Tome 3 de Veronica Roth - Editions NATHAN

Editions Nathan (mai 2014)
464 pages
16€90
Présentation de l'éditeur:
Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les sans-faction mettent alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions. Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs amis choisissent de s'échapper. Le monde qu'ils découvrent au-delà de la Clôture ne correspond en rien à ce qu'on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, fait partie d'une expérience censée sauver l'humanité contre sa propre dégénérescence. Mais l'humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?
Il s'agit du troisième (et dernier) tome de la trilogie. Ma chronique est susceptible de contenir des spoilers des tomes précédents alors si vous n'avez pas lu les tomes 1 et 2, retrouvez plutôt ma chronique du tome 1, pour vous donner envie de découvrir cette super dystopie.
Pourquoi ce livre ?- J'ai adoré le tome 1, qui m'a permis de découvrir la dystopie et de suivre Tris dans sa découverte d'elle-même et du monde des factions. Le tome 2, bien que plus sombre, nous laissait encore plein de questions auxquelles j'avais espoir de trouver réponse dans ce tome 3. Et je vous rassure tout de suite, cela a été le cas.
L'heure est aux explications - Jusqu'ici, toutes les dystopies que j'ai pu lire n'ont donné que peu ou pas d'explications sur ce qu'était le monde avant, pourquoi ils en sont arrivés là etc... C'est pourquoi je ne m'étais jamais vraiment posée la question concernant Divergente et surtout je ne pensais pas avoir un jour de telles explications. Pourtant la fin du tome 2 nous laissait entendre que les révélations seraient probablement au rdv dans le suivant, et effectivement, ce dernier tome va nous combler à ce niveau. Tout au long de ce tome vont se dévoiler les secrets de cette communauté, ses origines, son fonctionnement, ses dirigeants et ceux qui sont vraiment à l'origine de tout cela. Cette fois encore, tout n'est pas complètement noir ou blanc, et tout comme nos héros, on se met à réfléchir sur les torts des uns et des autres mais aussi sur les raisons qui ont pu justifier tout cela. On ne fait pas que lire cette histoire car elle ne nous laisse pas insensible, quelque part ce qui s'est déroulé là bas pourrait arriver dans notre civilisation aussi et cela fait réfléchir.
Une héroïne qui s'affirme - Si dans le tome 1, on découvrait Tris peu sûre d'elle, puis perdue et pleine de doutes dans le tome 2, ce tome 3 est vraiment celui de l'affirmation pour elle. Elle apprend enfin qui elle est, la véritable histoire de sa famille et comprend ses différences et ce qui la rend si particulière. Tris peut enfin s'affirmer auprès des autres, même si la tristesse de la disparition de ses parents et de la trahison de son frère reste très présente.
Un héros qui doute -Contrairement à Tris qui s'épanouit, Quatre/Tobias va se trouver fragilisé par toutes ses révélations, lui qui finalement n'a jamais été vraiment sûr de lui. Les retrouvailles avec sa mère qui ont eu lieu dans le tome 2 ne lui ont pas apporté la quiétude qu'on lui aurait souhaitée, et on sent vraiment l'enfant blessé prendre le dessus. Même sa relation avec Tris va être mise en danger par cette baisse de confiance et on a vraiment du mal à retrouver Quatre comme il était dans le premier tome. Il est vraiment touchant dans ce tome, d'autant plus que l'auteur a choisi ici d'alterner les points de vues de Tris et Tobias. Moi qui l'avait trouvé effacé par Tris dans le tome 2, j'ai apprécié d'en apprendre plus sur lui et surtout d'être au plus près de ses ressentis.
Un final "dur" mais parfaitement en lien avec l'histoire - Si vous suivez de près la blogosphère, vous aurez sûrement, comme moi, vu de nombreux commentaires sur la fin de la trilogie. De mon côté, cela m'a plus angoissée qu'autre chose, au point de ne plus lire aucune ligne à ce sujet pour être sûre de ne pas me faire spoiler.  Je ne vais aucunement vous spoiler ici, mais juste vous dire que personnellement, même si je ne m'attendais aucunement à cette fin, je n'ai pas été du tout déçue. Je l'ai trouvée très en adéquation avec la totalité de la trilogie, avec les personnalités des personnages et ce qu'on a pu apprendre au fil de notre lecture. Bravo à l'auteur pour ne pas avoir bâclé cette fin et nous avoir offert un moment fort en émotion.
En bref - Je me demande toujours si c'est lié au fait qu'il s'agissait de ma première lecture dystopique, ou simplement à la plume de l'auteur, quoi qu'il en soit, la trilogie Divergente a su me faire vibrer avec elle du début à la fin. J'attends maintenant impatiemment de voir les adaptations des tomes 2 et 3 au cinéma.
Je suis tombée amoureuse de lui. Mais je ne reste pas avec lui par défaut, juste parce qu'il est là  et qu'il n'y a personne d'autre. Je reste avec lui parce que je le choisis, chaque matin où je me réveille, chaque matin où on se dispute, où on se ment, où on se déçoit. Je le choisis chaque jour, et lui aussi me choisit.
Rendez-vous sur Hellocoton !