lundi 17 août 2015

La fille du faiseur de roi, T1 de Philippa Gregory - Editions HUGO ROMAN

Editions Hugo Roman (juin 2015)
473 pages
19€95

Présentation de l'éditeur:
Angleterre, 1465, les grandes familles de Lancastre et York se disputent depuis plus de 10 ans le trône. À cette époque un homme œuvre dans l'ombre pour faire et défaire les dynasties, au gré de ses intérêts personnels : Richard Neville, comte de Warwick, surnommé le " faiseur de rois". Celui- ci, sans héritier homme, s'est servi de ses deux filles, Isabelle et Anne, comme des pions sur l'échiquier politique. L'histoire est racontée ici par Anne Neville. Mariée très jeune, Anne perd très vite son époux, ainsi que son père en 1471. Sa mère est enfermée au sanctuaire et sa sœur mariée à l'ennemi. Elle s'en sort en épousant Richard, le frère du roi, mais doit affronter la puissante famille royale, notamment la reine. Après la mort de sa sœur et de son seul fils, Anne finira par réaliser le rêve de son père en montant sur le trône aux côtés de Richard. Malheureusement, celui-ci s'éprend de sa nièce Élisabeth (future reine et femme d'Henri VII, la Princesse Blanche)... La Guerre des Deux-Roses, souvent considérée en Angleterre comme le passage entre le Moyen Âge et l'époque moderne, moment fondateur pour l'État anglais, est ici racontée avec brio par l'une des plus talentueuse romancière du genre, qui choisit de faire parler les femmes que l'Histoire a trop souvent tendance à oublier.

En résumé

Anne est la fille de celui qu'on appelle " le faiseur de rois", le comte de Warwick, qui passe à sa vie à faire et défaire les hommes au pouvoir. Après avoir fait monter Edouard sur le trône, Warwick va se retourner contre lui, puis revenir de son côté etc... choisissant toujours au mieux de ses intérêts. A une époque où ce sont les unions qui permettent d'avoir une influence, le comte n'aura de cesse d'utiliser ses filles dans des mariages arrangés, afin que l'une d'elles puisse devenir reine. Anne ne sera qu'un pion sur ce grand échiquier où l'expression " la fin justifie les moyens" prend tout son sens. Anne pourra t'elle réaliser les ambitions de son père? Pour le savoir, il faudra le lire!

Pourquoi ce livre?

J'aime beaucoup les romans historiques, mais je prend rarement le temps de me plonger dedans, car ce sont souvent des histoires plus consistantes que les romances qui remplissent mes lectures ces derniers mois. Il est vrai qu'après une journée de dur labeur, j'ai tendance à plus facilement me lancer dans une petite romance que dans un roman moins léger. Mais cette fois-ci, j'ai pris le temps de découvrir cette saga et cette auteur (que je connaissais de réputation avec l'adaptation d'un de ses romans " 2 sœurs pour un roi"). C'est une belle découverte qui m'a donné envie de lire toute la saga!

Une plume qui mêle parfaitement l'Histoire et la fiction

Je découvre l'auteur avec cette saga et j'ai vraiment apprécié son style et sa façon de nous faire découvrir l'Histoire. En effet, l'auteur a décidé, pour une fois, de donner la parole aux femmes dans l'Histoire. Alors qu'elles n'ont, pour la plupart, pas eu leur mot à dire et ont du supporter les décisions des hommes, j'ai trouvé que c'était une excellente idée que de nous faire découvrir des pans de l'Histoire à travers leurs yeux. Après avoir lu ce tome, j'ai eu envie de savoir quelle était la part de vérité et la part de fiction, et j'ai appris que l'on savait finalement peu de choses sur Anne Warwick, l'auteur a donc fait un gros travail de recherche et d'imagination pour nous offrir ce roman passionnant et très prenant.

Une héroïne qui n'a pas eu la vie facile 

On suit Anne, la cadette de la famille Neville, dont le père est un homme de pouvoir et n'a qu'un but: mettre une de ses filles sur le trône (puisqu'il n'a pas eu de fils). Anne est, depuis son enfance, considérée comme un objet, que l'on met ici ou là en fonction de ce que l'on veut obtenir. Son père est manipulateur et sa mère n'a aucune considération pour ses filles en tant que telles, elles ne sont qu'un moyen d'arriver à leurs fins. Anne va être mariée à l'ennemi, puis au frère du roi, tout en n'ayant jamais une réelle position ni aucune sécurité. J'ai d'ailleurs été étonnée de voir comme le pouvoir passait d'un roi à l'autre en quelques années, n'importe qui d'assez malin pouvant retourner le peuple contre le roi en un rien de temps. Anne n'est finalement considérée qu'en tant que " porteuse d'héritier"et j'ai été choquée, et attristée aussi tout au long de son histoire car elle n'a finalement quasiment aucun moment de bonheur pendant sa courte vie.

En bref

Un roman historique bien écrit, qui m'a permis d'en apprendre davantage sur la guerre dite " des 2 roses". Je lirai prochainement la suite " La princesse blanche" qui étrangement, est sortie avant le tome 2... 



- Qu'est-ce-que c'était? demande Isabelle.
-Le signe de la roue de la fortune, murmuré-je. Celle qui a fait monter Marguerite d'Anjou sur le trône d'Angleterre, héritière des royaumes d'Europe, avant de la faire retomber. Jacquette l'a mise en garde il y a bien longtemps; Elles savent toutes les deux que la fortune nous conduit à la grandeur puis nous réduit au désastre. on ne peut que subir ces retournements. 
Rendez-vous sur Hellocoton !