jeudi 23 février 2017

Definitely (not) into You d'Axelle Tournemire

Editions AT (octobre 2016)
236 pages
Numérique - 4€99


Présentation de l'éditeur:
Emmanuelle a deux passions : la sculpture et les glaces au yaourt. Les hommes ? Aucun intérêt. Pour elle, l’amour, c’est terminé. Et surtout, trop dangereux. D’ailleurs, elle en porte encore les cicatrices, des cicatrices profondes, lancinantes qui lui rappellent chaque jour les erreurs de son passé. Désormais, elle veut reprendre sa vie en main et se consacrer tout entière à son art. Mais lorsqu’un inconnu débarque dans sa vie, bouleversant tout sur son passage, une sensation inédite lui transperce la poitrine. Comme une sirène d’alerte qui lui hurle de s’éloigner de cet homme qui l’attire irrésistiblement. S’éloigner ? Bonne idée. Mais le destin est joueur, et il en a clairement décidé autrement.


J'ai été contactée directement par l'auteur pour découvrir cette romance new adult, il y a quelques mois de cela. Etant donné que je lis assez peu en numérique, il a fallu attendre un petit voyage pour que je dégaine ma liseuse et que je me lance dans cette lecture! 
Il est rare que je lise les romans directement envoyés par les auteurs car je crains toujours que cela ne me plaise pas, il y a tellement de nouveaux auteurs qui se lancent, et tellement de livres à lire! Mais cette fois-ci, j'avoue que je me suis laissée tenter par le résumé de cette histoire et je ne le regrette pas.

Premier point positif, l'histoire se déroule en France, à Paris, ce qui est toujours agréable pour une presque parisienne. on s'imagine aisément les magasins et les rues et on se sent plus proche du personnage!

Second point positif, le thème abordé. Emmanuelle est une jeune femme avec des troubles de l'humeur importants ce qui est déjà assez peu présent en général dans ce type de roman (sauf dans Fight for Love) et j'ai trouvé que l'auteur avait bien exploité cette particularité, avec l'utilisation de ces troubles pour exacerber la créativité d'Emmanuelle (ce qui a souvent été le cas chez les grands artistes!).

Enfin, j'ai vraiment adhéré au style de l'auteur dans tous les échanges entre les personnages. J'avais vraiment l'impression d'entendre des copines discuter (entre Marnie et Emmanuelle), et leurs échanges m'ont fait beaucoup sourire. Si j'ai trouvé quelques longueurs, c'était surtout dans les moments d'introspection d'Emmanuelle, qui pouvaient être un peu trop "lyriques" à mon goût.

J'ai passé un bon moment de lecture avec ce roman, et je souhaite à l'auteur de se faire connaître car elle n'a rien à envier à certains auteurs publiés dans des maisons d'édition!

Rendez-vous sur Hellocoton !