dimanche 17 septembre 2017

Dating you, hating you de Christina Lauren - Editions HUGO ROMAN

Editions Hugo Roman (juin 2017)
400 pages
17€

Présentation de l'éditeur:
"Au boulot comme en amour, tous les coups sont permis ..." 

Entre Carter et Evie, deux trentenaires agents extrêmement influents à Hollywood, le courant passe instantanément. Mais lorsque leurs deux agences rivales fusionnent –; en les mettant en compétition pour le même poste –;, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter. 

Lors d'une rencontre embarrassante à Halloween, Carter et Evie, deux agents extrêmement influents d'Hollywood flashent l'un pour l'autre. Mais lorsque qu'ils sont mis en compétition pour le même poste –;, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter. Pourtant la rivalité entre ces deux trentenaires, compétents et haut placés, ne suffit pas à éteindre la flamme ces deux tourtereaux adeptes de l'amour vache. 

Qu'ils vivent une happy ending hollywoodienne ou une tragédie aux proportions épiques, le lecteur retrouve le style tapageur et hilarant de Christina Lauren au meilleur de sa forme.



En partant en vacances cet été, j'ai fait mon petit stock de romances comme il faut, pour lire sous le soleil. J'ai donc bien évidemment emmené le dernier roman de Christina Lauren, pour découvrir les nouvelles aventures qu'elles nous ont concoctées!

J'ai adoré la première saga des auteurs, et j'ai bien aimé celle qui a suivi, il était donc évident que j'allais découvrir le dernier né, mais comme toujours avec un peu d'appréhension, de peur d'être déçue. Je vous rassure, cela n'a pas été le cas même si je n'arrive pas à retrouver le même engouement que j'ai pu avoir avec mon "précieux" Beautiful Bastard.

J'ai passé un bon moment de lecture et j 'ai retrouvé le goût des auteurs pour les joutes amoureuses.
Carter et Evie se sont rencontrés avant d'être en compétition au niveau professionnel, et ce changement de contexte va tout modifier entre eux. Mais l'attirance qu'ils éprouvaient est difficile à oublier et cela va les mener à des situations assez drôles!
Sous fond de romance, les auteurs ont également tenu à aborder la question des inégalités hommes/femmes au travail, et le sexisme dans le milieu professionnel. L'intention est bonne même si j'ai trouvé que cela tournait un peu en rond.
Je commence vraiment à me demander si le problème vient de moi, ou est spécifique aux romances, mais je trouve une fois de plus le final un peu trop rapide! On passe d'une situation où les personnages ne savent pas ce qu'ils pourraient faire ensemble et à la page suivante, ils sont en mode " je t'aime pour toute la vie" et hop le roman est terminé. J'aimerais vraiment des fins un peu plus "dégradées".

Cette romance a parfaitement rempli son rôle de "lecture détente d'été" pour passer un bon moment mais il m'a manqué un petit quelque chose pour m'attacher davantage aux personnages.

                                                                                                 
Rendez-vous sur Hellocoton !