dimanche 1 octobre 2017

Dragon Blood, T1: le sang du dragon d'Anthony Ryan - Editions BRAGELONNE

Editions Bragelonne (mai 2017)
672 pages
25€
Présentation de l'éditeur:
À travers les vastes territoires contrôlés par le Syndicat du Négoce d’Archefer, rien n’est plus prisé que le sang des dracs. Ponctionné à même leurs veines, il est distillé en élixirs capables d’accorder d’incommensurables pouvoirs aux rares hommes et femmes connus sous le nom de Sang-bénis.
Mais une menace croissante pèse sur le Syndicat : les lignées de dracs s’affaiblissent peu à peu. S’ils viennent à s’éteindre, la guerre qui couve avec l’Empire corvantin voisin ne manquera pas d’éclater. Le dernier espoir du Syndicat réside dans la découverte d’une rare variété de drac, bien plus puissante que toutes les autres.

Claydon Torcreek, voleur de bas étage et Sang-béni clandestin, est enrôlé de force par le Protectorat et envoyé dans les entrailles du continent primitif d’Arradsie, sur la piste de cette créature légendaire. Lizanne Lethridge, vénéneuse espionne, doit quant à elle braver tous les dangers afin de mener à bien sa mission en territoire ennemi. Enfin, Corrick Hilemore, sous-lieutenant à bord d’un croiseur d’Archefer, se lance à la poursuite de dangereux pirates, sans se douter du péril qui le guette aux confins du monde.
Emportés par la valse des destins et des empires, du connu et de l’inconnu, tous trois devront lutter de toutes leurs forces pour inverser le cours de la guerre qui se profile… ou bien périr dans son sillage.



J'ai découvert l'auteur avec Blood Song, que j'ai plus qu'adoré (je dois d'ailleurs lire la suite de cette superbe saga) alors quand j'ai eu l'occasion d'avoir dans les mains son dernier roman Dragon Blood (monsieur Ryan aime les titres en " Blood"), je n'ai pas hésité un seul instant.

Cette fois encore, l'auteur a su nous proposer un roman avec un univers bien à lui, mélange de steampunk, de dragons et de complots et d'aventures! C'est un univers très fourni et assez complexe qui n'est pas forcément simple à s'approprier. En effet, chaque chapitre nous en fait découvrir une facette, à travers une ou plusieurs personnes qui en sont les représentants, et je dois dire que j'ai été perdue pendant un bon moment avec tous ces personnages et les différentes terminologies. Même les jours de la semaine ne porte pas le même nom, on est vraiment dans un univers inconnu et qu'il faut prendre le temps de découvrir au fil des pages (il y en a plus de 650, vous aurez le temps!).

Dans ce monde, certains Hommes possèdent des pouvoirs mais qui ne peuvent s'exprimer qu'en absorbant du sang de dragons. La chasse intensive a décimé les colonies de dragons, et l'élevage les a affaibli, ne permettant plus de " récolter" suffisamment de matière. Tout le monde est donc à la recherche d'un moyen de résoudre ce problème, et la seule solution qui se profile est de trouver un dragon de légende... 
Des personnages très différents vont être amenés à travailler ensemble, dans ce seul et même but et leurs aventures à travers les terres et les mers du Royaume ne vont pas être de tout repos.

Voleurs, espions, soldats, marins, mercenaires, autochtones et dragons sont autant de profils différents que nous rencontrons dans cette épopée à la recherche de cette créature légendaire. Les personnages ont des personnalités et une histoire bien travaillées qui donnent à chacun son importance dans l'intrigue et permet de plus facilement s'y retrouver dans la complexité de cet univers. L'action est à son comble et lorsque la situation se calme un instant on est dans l'attente du prochain rebondissement qui ne se fait jamais attendre.

Je ne suis pas une grande connaisseuse de l'univers steampunk, davantage de celui des dragons, malgré tout je n'ai pas trouvé de ressemblance avec des ouvrages que j'aurai déjà lu. Les dracs sont plus proches de ceux de Jurassic Park par leur côté sauvage, mais ils ont une intelligence particulièrement développée. L'univers " industriel" est très présent et c'est ce qui m'a le moins plu dans ma lecture car je ne suis pas friande du steampunk, et surtout je m'attendais à de la fantasy dans la même lignée que celle de sa précédente saga...
Cependant, on ne peut que reconnaître la qualité de la plume et de l'imagination de l'auteur qui arrive toujours à nous emmener dans des contrées lointaines avec une aisance hors du commun.

Fan de steampunk et de fantasy, ne passez pas à côté de Dragon Blood!

Rendez-vous sur Hellocoton !