jeudi 29 mai 2014

La nuit leur appartient, T1: les rêves n'ont jamais été aussi brûlants de Sylvia Day - Editions MICHEL LAFON

Editions Michel Lafon (janvier 2014)
331 pages
14€95
Présentation de l'éditeur:
Ils ne peuvent se rencontrer que dans le monde évanescent des rêves. Pourtant, Lyssa Bates n’a jamais été aussi amoureuse. Et si elle sait parfaitement que cet homme aux yeux d’un bleu magnétique n’est qu’un fantasme, elle n’arrive pas à l’oublier… Jusqu’au jour où il se présente sur le pas de sa porte.
Bien qu’elle brûle de lui appartenir, céder à cette tentation pourrait lui être fatal. Car Aidan Cross n’est pas un homme comme les autres, et la passion qui les consume corps et âme est non seulement impossible… mais interdite.
 En résumé - Lyssa éprouve depuis plusieurs années de grosses difficultés à trouver un sommeil réparateur. Son corps et son esprit s'épuisent de ces nuits sans repos. De l'autre côté de sa conscience, dans le monde onirique, vivent les Gardiens, qui veillent sur les rêveurs et empêchent les cauchemars d'envahir le monde. Lorsque l'un deux, Aïdan, se voit confier une nouvelle rêveuse, il était de loin d'imaginer que cette mission allait changer sa vie. Dès qu'il rencontre Lyssa, le lien qu'il crée avec elle ne ressemble à aucune autre. Elle seule le voit tel qu'il est vraiment, et cette découverte va se révéler dangereuse pour eux. Cette relation peut-elle survivre dans ses conditions? Pour le savoir, il faudra le lire.
Pourquoi ce livre? - J'ai découvert la romance érotique avec la saga Crossfire du même auteur, et j'ai vraiment apprécié cette lecture. Alors quand j'ai vu que les éditions Michel Lafon éditaient un nouveau roman de Sylvia Day, j'ai sauté sur l'occasion de retrouver sa plume. 
Sylvia Day dans un nouveau genre - J'étais tellement enjouée de découvrir la nouvelle romance de l'auteur, que je n'ai même pas pris la peine de lire son résumé et c'est peut-être là mon erreur. Quelle fût ma surprise lorsque j'ai découvert dans les premiers chapitres la présence de " Gardiens" qui combattent les cauchemars et comblent les rêveuses en incarnant leurs fantasmes... On nage en pleine romance paranormale, mais malheureusement pas des meilleures!
Des scènes "hot" à la hauteur ...- Dès les premières pages, l'auteur a su me rappeler la qualité des scènes de sexe qu'elle peut proposer. Elle a un talent certain pour proposer des moments de sensualité dont on ne perd pas une miette. Cependant, si j'ai retrouvé son style, en général, j'ai tout de même trouvé que certains passages manquaient de cohérence dans le langage utilisé. On peut trouver dans la même phrase, le terme anatomique et le terme beaucoup plus familier ( vulgaire?) d'un même mot, et cela m'a un peu gênée. Cela évite les répétitions c'est certain, mais cela fait aussi ressortir le côté redondant de certains passages. On apprend à connaître nos deux protagonistes et eux-mêmes se découvrent à travers leurs échanges charnels, que l'on suit avec attention, mais personnellement, mon intéret pour le roman s'est arrêté là.
Mais un univers vide de sens - Le premier chapitre où l'on découvre Aïdan (Cross de son nom... quelle originalité!!) et son "monde" m'a fait immédiatement perdre le fil. Je n'ai rien compris de ce qu'était cet univers, de sa raison d'être (hormis le combat contre les cauchemars), de ce que sont vraiment les gardiens etc... Il faut dire que tout est confus, cet univers est un amalgame d'éléments qui n'ont rien à voir les uns avec les autres: de nombreux mots ont une consonance japonaise (je cherche encore la raison), et j'avoue avoir des difficultés à me représenter cet univers. Et puis en quoi le fait d'incarner le fantasme (sexuel) des rêveuses joue un quelconque rôle pour sauver le monde ou leur âme? Là aussi je cherche encore...J'ai eu un peu la sensation que tout avait été construit autour des scènes de sexe, pour leur donner une raison d'être, mais au final je trouve cela assez hypocrite et surtout raté. Autant écrire une histoire de sexe pour le sexe, plutôt que de prétendre  écrire un roman avec une histoire aussi creuse.  
En bref - Ce titre confirme le talent de l'auteur pour les scènes érotiques, mais je n'ai pas du tout été conquise par cette tentative de passer à la romance paranormale. C'est un essai raté pour moi et je ne lirai pas la suite.


 Une citation qui illustre la profondeur des échanges:
" Je suis fier de toi au contraire. Fier que tu te sois méfiée de moi même si instinctivement, tu me fais confiance. Je le sais, sinon tu ne m'aurais pas laissé te faire l'amour sans protection. Une vétérinaire, c'est bien trop intelligent pour mettre sa vie en jeu aussi bêtement."
Rendez-vous sur Hellocoton !