vendredi 3 avril 2015

After we fell, saison 3 de Anna Todd - Editions HUGO ROMAN

Editions Hugo Roman (mars 2015)
464 pages
17€
Présentation de l'éditeur:
Avant, rien n'aurait pu les séparer... Le caractère ombrageux d'Hardin continue de lui jouer des tours et il échappe de peu à l'expulsion de l'université. Tessa, qui vient de retrouver son père au hasard d'une rue, ne peut ignorer les similitudes de caractères des deux hommes de sa vie. Et ce n'est pas Hardin, toujours aussi ingérable, qui facilitera cette rencontre imprévue. Alors Tessa va devoir affronter la plus douloureuse des questions : Hardin sera-t-il capable de s'ouvrir un jour ? Un week-end chez le père d'Hardin, est l'occasion rêvée pour se recentrer sur leur histoire. Et la rencontre du couple Riley et Lilian leur en apprend bien plus que toutes leurs querelles. Mais le départ pour Seattle approche, c'est le moment de prendre les bonnes décisions. Tessa veut-elle démarrer une nouvelle vie avec Hardin ? Hardin est-il seulement capable de mettre ses démons de côté pour la suivre ? Le besoin passionné d'être ensemble sera-t-il plus fort que tous les obstacles ?
Pour rappel, il s'agit du tome 3 de la saga After, ma chronique est donc susceptible de contenir des spoilers des tomes précédents. C'est pourquoi si vous n'en êtes pas arrivés au tome 3, mieux vaut aller du côté de ma chronique du Tome 1, ou du Tome 2.

J'ai retrouvé avec plaisir ces 2 personnages qui me sont devenus familiers maintenant. S'ils continuent à m'exaspérer, j'ai toujours beaucoup de mal à résister à l'appel de chaque tome. J'essaie de ne pas les enchaîner, mais ce n'est pas facile de résister à la tentation!

Une relation qui évolue - Voilà maintenant 3 tomes  passés en compagnie d'Hardin et Tessa, soit plus de 1700 pages à travers lesquelles ils se sont évités, rapprochés, fusionnés, disputés, séparés, retrouvés, tout cela dans une sorte de ronde sans fin. Pourtant, bien qu'on ait parfois l'impression que leur relation tourne en rond, les choses évoluent et ils ne sont plus ceux que l'on a découvert dans le premier tome. Hardin prend lentement conscience de ce qui se joue dans cette relation et on sent qu'il veut faire des efforts, mais le naturel revient au galop la plupart du temps, et son caractère explosif, jaloux et excessif prend le dessus. Et malgré tout, Tessa est toujours là, prête à pardonner presque systématiquement. 
Si Hardin m'exaspère par ses crises de colères ingérables et irraisonnées, Tessa en fait tout autant avec son côté " gentille fille" qui est très souvent à la limite de la naïveté. 
Des problématiques qui commencent à être abordées - Je reprochais lors de ma dernière chronique l'évitement fait autour de certains sujets de fonds comme l'alcoolisme, et Alleluia, dans ce tome, cette problématique commence à se révéler, lentement, mais sûrement j'espère. En effet, je trouve que le recours à l'alcool pour oublier ou se lâcher, est de plus en plus fréquemment rencontré dans les romans new adult. Je ne voudrais pas que cela devienne une banalité pour les lecteurs...
Entre son père et Hardin, Tessa est "bien" entourée, et la suite de leurs aventures ne sera pas sans heurts.
Un couple qui n'est pas aidé - Alors que leur histoire n'est déjà pas facile à construire et à maintenir, il faut avouer qu' Hardin et Tessa sont quand même particulièrement mal entourés. Que ce soit la famille de Tessa, entre sa mère castratrice et son père complètement dépendant, ou sa seule " amie", elle n'est vraiment pas aidée. Et que penser des potes d'Hardin, qui ne sont là que pour les soirées beuverie.. Finalement c'est la famille d'Hardin qui est la plus présente et leur apporte le soutien qu'ils ne trouvent nulle part d'autre. Espérons que cela suffira...
En bref - Un tome un peu particulier car pour une fois il ne se termine pas dans un suspense fou, cette saison et la suivante n'étant à l'origine qu'un seul et même tome. 


Rendez-vous sur Hellocoton !